Chauds, chauds, les marrons !

une-chataigne

Tout commence avec le plaisir de ramasser les châtaignes. En foulant les feuilles mortes des sous-bois, le promeneur hume les senteurs de l’automne, à l’affût des bogues aux faux airs de hérissons. Au bois de Saint-Pierre à Smarves par exemple, le Graal sera sûrement au bout de la quête. Sur les étals des marchés du département également.

Puis vient le moment de partage : toute la famille se réunit autour de l’âtre afin de faire griller les marrons dans la cheminée. Après avoir incisé l’écorce et la peau de chaque fruit, on jette la cueillette dans une grande poêle à trous (un passage au four à 220°C peut aussi faire l’affaire) et c’est parti pour un quart d’heure de flambée. Au Cormenier, historial du monde rural à Champniers, les visiteurs assistent à la traditionnelle scène de la veillée au coin du feu, odeur de marrons chauds à la clé.

Au Pays du Futuroscope, les artisans producteurs font la part belle à cet aliment à la saveur raffinée. Tour d’horizon…

CÔTÉ SUCRÉ

Depuis le début de l’année, Amélie Priac exploite une antique châtaigneraie le long de la Gartempe à Béthines. J’ai eu un vrai coup de cœur pour ses « Petites Folies », transformations goûteuses, équilibrées et originales maintenant disponibles à la Maison du Tourisme et du Terroir de Poitiers. Dans les confitures (châtaigne / châtaigne-vanille / châtaigne-cognac / châtaigne-coing – 5,95€ l’unité), le sucre est de canne et biologique. Dans la pâte à tartiner à la châtaigne, noisette, cacao et miel (Castanella 7,95€), la purée de noisette et d’amande constitue l’unique apport en matière grasse. D’ici Noël, un kit à cookies châtaigne-chocolat viendra élargir la gamme.

Les Petites Folies d'Amélie
Les Petites Folies d’Amélie

Les amateurs de crème de marron locale remercieront UPAL, la célèbre entreprise loudunaise (3,40€).

Et pour accompagner ces douceurs, je préconise le thé Oolong Marrons chauds fabriqué à Dissay par Compagnie Coloniale (10,30€ les 100g).

the-marrons-chauds_compagnie-coloniale

CÔTÉ SALÉ

Les repas de fêtes se profilent… À l’apéritif ou en entrée, et si vous proposiez un pâté à base de foie gras de canard, de foie de volaille, de châtaignes et de Cognac, préparé par la mythique maison Mitteault ?

Maison Mitteault
Maison Mitteault

Ou encore, pour surprendre, servez fraîche une terrine de bison aux châtaignes de la SCEA Redin à Valdivienne.

SCEA Redin
SCEA Redin

Pour la suite, UPAL a concocté une soupe de châtaignes  dont vous me donnerez des nouvelles !

UPAL
UPAL

Tous les produits cités ci-dessus sont actuellement en vente à la Maison du Terroir à Poitiers.

Enfin, impossible de faire l’impasse sur la confiserie star de fin d’année, le marron glacé. Pour ne citer qu’eux, les chocolatiers Fink à Poitiers et Berton à Availles-en-Châtellerault en confectionnent d’excellents. Chez Rannou-Métivier, les gourmets ne jurent que par l’éphémère cake de Noël aux marrons glacés, oranges confites, miel et pépites de chocolat. Un pur délice… Dès début décembre, j’en fais un stock pour tenir tout l’hiver !

Rannou-Métivier
Rannou-Métivier
Share Button

Vous aimerez aussi:

Une réponse à “Chauds, chauds, les marrons !

  1. Merci aux « Petites folies d’Amélie » pour tous ces bons produits !! Il faut absolument gouter la pâte à tartiner Castanella (un délice!) et j’ai un faible pour la confiture châtaigne-cognac… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *